Les sentiers de randonnée de l'île de Bréhat

 Temps estimé : 1 heure

 À voir :

  • La citadelle et la verrerie : Petit fort dont la construction actuelle date de 1863. Elle est protégée par de hauts murs et par un fossé. Restaurée pour les besoins de la verrerie, centre aujourd'hui de production et d'exposition de verrerie d'art.
    Situer sur la carte

 Temps estimé : 2 heures

 À voir :

  • Le moulin à marée du Birlo : Restauré par une association en 1995. Doté d'une porte haute, les bateaux pouvaient s'amarrer au flanc du moulin pour charger et décharger. Roue animée grâce au flot descendant dans la retenue d'eau de 2 hectares. Il est maintenant classé monument historique et est en état de fonctionnement.
    Situer sur la carte
  • La chapelle Saint Michel : Dominant le paysage du haut de ses 33 mètres. Cette chapelle construite en 1852, édifice en murs blancs, toiture en tuiles rouges sert d'amer à la navigation. A côté de la chapelle se dresse une croix du XVIIIème siècle. Egalement très beau panorama à 360°.
    Situer sur la carte
  • La croix de Maudez : Probablement le plus ancien calvaire de Bréhat. Elle est située en face de l'île Modez. Très beau panorama sur l'ouest.
    Situer sur la carte
  • Le pont Vauban ou Pont ar Prat : Chaussée séparant l'île Nord de l'île Sud (1695). Il ne s'agit pas d'un "pont" puisque l'eau n'y circule pas.
    Situer sur la carte

 Temps estimé : 1 heures

 À voir :

  • « Min Joliguet » : Balise jaune et noir avec feu à éclats, du Breton "solig" pour "petits fond".
    Situer sur la carte
  • La plage du Guerzido : Bien exposée au sud, à l'abri des vents d'ouest dominants, cette plage de sable, rochers et galets convient pour les familles.
    Situer sur la carte
  • L'île Logodec : Île privée séparée de Bréhat par la « Chambre », port de pêche et de plaisance.
    Situer sur la carte
  • Le bourg : Il y a un seul bourg à Bréhat avec l'église, le syndicat d'initiative et les commerces. Il vous offre toutes les commodités. L'église : du XIIème siècle remaniée au XVIIIème siècle. Sous le porche, à gauche, Monument aux morts du sculpteur Vermare qui avait son atelier à Bréhat. Elle conserve plusieurs tableaux intéressants et une maquette d'un trois mâts ayant appartenu à un Bréhatin, le comte-amiral Cornic. Elle comporte aussi un clocher lannionais en granit gris.
    Situer sur la carte
  • La croix de Kerano : au nord du bourg, en allant vers le Paon, élevée en 1642.
    Situer sur la carte

 Temps estimé : 3 heures

 À voir :

  • Saint Riom : Lorsque la lèpre sévit à Bréhat au XVIIIème siècle, ce village fut le quartier des lépreux. Il comporte les ruines d'une chapelle dédiée à Saint Riom.
    Situer sur la carte
  • Le Phare du Paon : « Penn » la tête ou la pointe, en breton, s'est transformé en « Paon ». A gauche du phare, gouffre composé de 2 énormes pierres. Une légende recommande aux jeunes filles à marier d'y jeter un galet, le nombre de rebonds compte les années qui les séparent du mariage. Le phare a été reconstruit, en porphyre rouge poli, en 1949, après avoir été détruit par les Allemands en 1944.
    Situer sur la carte

 Temps estimé : 3 heures

 À voir :

  • La chapelle de Kéranroux : Édifiée en 1860, elle a remplacé une chapelle plus ancienne. Kéranroux : des termes bretons « Ker ar Rod » ou quartier de la roue, dont se servaient autrefois, à la « Corderie », les Bréhatins pour tresser les cordes. Chapelle des gens de mer. Une maquette du canot de sauvetage se trouve au dessus de l'autel. Calvaire remarquable devant la chapelle.
    Situer sur la carte
  • Le sémaphore : Bâtiment de la Marine Nationale, dominant lîle de ses 40 mètres au dessus de la mer. Il procède à une veille de jour, son radar porte à 24 miles.
    Situer sur la carte
  • Le phare du Rosédo : Construit en 1862 sur le site du même nom (Terre à blé). C'est un phare tournant à éclats toutes les 5 secondes qui indique l'entrée du Trieux.
    Situer sur la carte
  • La Chaise de Renan : Ernest Renan jeune, méditait sur ce rocher.
    Situer sur la carte